Article suivant
Tentative d’explication des expressions à la mode dans la publicité...f
Actualités
05 . 04 . 18

Une image équivaut à 110 mots

Écrit par : Print Power
Nous avons demandé à Dom Boyd, responsable en chef de la stratégie chez Publicis Londres, ce que l’illustration ci-dessous montre à propos de l’impression dans le monde numérique
gerhard haderer.jpg

(c) Gerhard Haderer 2018, www.scherzundschund.at

D’après Dom :

À une époque où dans le domaine des narratifs culturels, le numérique est la meilleure option par défaut, les publicitaires adoptent inconsciemment un comportement partial en s’éloignant de l’impression, considérée comme un média traditionnel et peut-être incohérent.

Un média lent et impersonnel dans l’ère du fugitif et de l’impersonnel.

Un média obsolète et en décalage avec l’époque.

Pourtant, c’est une omission importante.

Dans une culture gouvernée par les pensées superficielles, l’impression donne à réfléchir.

À une époque où les régimes numériques sont devenus une chambre d’écho de l’uniformité, l’impression constitue un régime équilibré composé d’opinions diverses.

Alors que le courant de conscience se répand, l’impression contribue à la qualité, offrant des instants uniques qui marquent les mémoires.